Portrait d’Anne, réalisatrice morvandelle

Comme elle le raconte dans son film Km 250 que l’on peut voir sur son site (avec Anouk Grinberg dans le rôle d’Anne), Anne Faisandier a quitté Paris pour venir s’installer dans le Morvan il y a maintenant une trentaine d’années. Pour pouvoir mener sa carrière de cinéaste en toute indépendance, elle a longtemps exercé un autre métier à mi-temps : professeure d’histoire/géographie dans les collèges de la région.

Infatigable, la réalisatrice a également organisé des concerts de musique classique l’été dans sa grange. Des concerts de qualité qui, au fil des ans, ont su attirer un large public.

Anne a ensuite acheté Le Carrouège pour en faire un café-cinéma – ou plutôt un pain-cinéma : on y faisait du pain et on y projetait des films le samedi soir, avant de terminer la soirée autour d’un repas. Une formule qui perdure encore aujourd’hui, même si entre-temps Le Carrouège est devenu l’écolieu de l’association Adret Morvan.

Pour cette réalisatrice, le documentaire est avant tout une création, et non un film formaté pour répondre aux diktats de la télévision. En plus de raconter une histoire, ses films reflètent sa sensibilité et l’attention qu’elle porte aux êtres et aux choses qui l’entourent. Elle cite volontiers le producteur Thierry Garrel, ancien directeur de programmation des documentaires d’Arte : “Et d’abord qu’est-ce qu’un documentaire, au fond, sinon le plus court chemin entre deux têtes ? Une manière pour des auteurs de partager avec leurs prochains – nous, les spectateurs de tout âge et de toute origine – leurs expériences du monde, leurs interrogations comme leurs révoltes ou leurs passions”.

Anne a pris conscience de la menace qui pèse sur la forêt morvandelle lors de la ZAD contre le projet de scierie industrielle voulu par Erscia. De retour de Nouvelle-Calédonie où elle était partie tourner un film, celle qui est devenue la co-présidente d’Adret Morvan décide alors de consacrer un documentaire à la lutte des Morvandiaux qui continuent, bien après la victoire de la ZAD, de se mobiliser pour protéger leur territoire.

Sorti en 2020, La forêt est à nous a eu le temps de remporter un beau succès… avant que la crise sanitaire ne vienne interrompre ses nombreuses projections programmées. En attendant que le film reprenne sa tournée, le DVD est en vente à la Petite Halle du Carrouège.

Plusieurs films d’Anne Faisandier sont visibles sur son site : www.annefaisandier.com

On peut aussi réécouter l’émission de radio “On a déjà traité le sujet” dans laquelle elle échange avec Franck Cuveillier, auteur du doc Morvan, pour quelques douglas de plus.

Sans oublier la belle interview d’Anne par Marie-Anne Guillemain dans La Voix Rurale.

About the author